Bruno de Sá
faire défiler

Alors qu’il était encore étudiant dans son Brésil natal, le contre-ténor Bruno de Sá a été entendu dans Der Jasager de Weill au centre culturel SESC Belenzinho, à São Paulo. La saison suivante, il chante dans Treemonisha de Scott Joplin, les solos de soprano dans les Passions de Saint-Jean et de Saint-Mathieu de Bach au Teatro Amazonas de Manaus. En 2015, il  fait ses débuts dans le rôle de Sesto (La clemenza di Tito) au Teatro São Pedro de São Paolo, où il s’est depuis également produit dans les rôles de Gherardino (Gianni Schicchi), Harry (Albert Herring), Cherubino (Le nozze di Figaro) et la Première Dame (Die Zauberflöte). Dans le Messie de Haendel et dans la Petite messe solennelle de Rossini, il débute en Allemagne avec l’Académie chorale internationale de Lübeck en 2016 et remporte le premier prix du 14e Concurso Brasileiro de Canto « Maria Callas » à São Paulo.

Au 20e Festival Amazonas de Ópera, on le retrouve dans  le rôle d’un berger (Tannhäuser), en tant que soliste dans Triunfo da Voz, un concert en l’honneur du castrat Farinelli, et dans le rôle d’ Alberto dans l’opéra rarement joué de Giuseppe Balducci, Il noce di Benevento, à São Paulo. En 2017, il obtient l’argent au 2e concours international de musique de Manhattan et en 2018, il gagne au 19e Concorso Spiros Argiris au festival d’opéra de Sarzana.

Au Theatro Municipal de São Paulo, il chante en soliste dans les Chichester Psalms de Bernstein ainsi que dans l’opéra El niño de John Adam et  connaît le succès avec son interprétation d’Aci dans Polifemo de Giovanni Bononcini, sous la direction musicale de Dorothee Oberlinger à Potsdam et Bayreuth.

En 2019/20, Bruno de Sá est accepté au studio d’opéra du Theater Basel, où il chante le rôle de la Petite sirène dans la première mondiale des Contes d’Andersen de Jherek Bischoff et Barbarina (Le Nozze di Figaro), sous la direction de Christian Curnyn. Il se produit dans le rôle de Sesto (Giulio Cesare),  dans une mise en scène de Peter Konwitschny et sous la direction de Michael Hofstetter à l’Oper Halle, et dans le rôle d’Isacio dans Irene de Hasse avec le Helsinki Baroque Orchestra, sous la direction d’Aapo Häkkinen au Musiikkitalo Helsinki et au Theater an der Wien.

Avec le début de la saison 2020/21, il fait ses débuts au Bayreuth Baroque dans le rôle de Berardo dans Carlo il Calvo de Porpora, dirigé par Max Emanuel Cencic et dirigé par George Petrou. La production a ensuite été présentée en version de concert au Theater an der Wien et au Concertgebouw d’Amsterdam.

Parmi ses engagements récents, citons le pastiche baroque Sehnsucht, mis en scène par Andreas Rosar et dirigé par Philip Armbruster au Theater Dortmund, le rôle d’Abel dans Il primo omicidio de Scarlatti, dirigé par Philippe Jaroussky à Metz, Versailles, Montpellier, Versailles et Salzbourg, et Volusio dans Cajo Fabricio de Hasse avec Martyna Pastuszka et {oh!}. Orkiestra Historyczna à Gliwice et à Vienne. Il chante également Nerone dans Agrippina de Handel à Drottningholm, sous la direction de Francesco Corti.

Bruno de Sá est un artiste exclusif d’Erato/Warner Classics. En 2020, il  gagne l’Opéra! Award dans la catégorie « Meilleur nouvel artiste ». La même année, il fait ses débuts au festival d’opéra baroque de Bayreuth.

Abonnez-vous à notre newsletter