CARLO IL CALVO
Nicola Antonio Porpora
faire défiler
01
Sep 2021

CARLO IL CALVO

Nicola Antonio Porpora

Dramma per musica en trois actes (nouvelle mise en scène 2020) | Armonia Atenea | George Petrou

mercredi, septembre 1, 2021 | 18:00 heures
Markgräfliches Opernhaus Bayreuth

Musique de Nicola Antonio Porpora
Livret d’après Francesco Silvani

Carlo il Calvo (Charles le Chauve) a été représenté pour la première fois en 1738 au principal opéra de Rome, le Teatro delle Dame. L’opéra de Porpora est basé sur un livret vénitien de 1699, qui a été mis en musique sous différents titres par des compositeurs tels que Vinaccesi, Keller, Alessandro Scarlatti, Orlandini et Telemann. La partition a été conservée au conservatoire de Naples.

L’intrigue nous emmène à cette époque du haut Moyen-Âge où l’Europe de Charlemagne s’écroule sous les coups de ses héritiers qui se disputent le pouvoir. Sa particularité est que le héros principal est un enfant. Lothar l’Allemand, son demi-frère, petit-fils de Charlemagne, enlève l’héritier légitime du trône pour lui arracher le pouvoir. Cela donne à la mère de Charlemagne l’occasion de scènes de désespoir déchirantes et de manifestations d’émotion à couper le souffle. Un rôle de parade pour la soprano étoile russe Julia Lezhneva. Lottario, séduit dans le mal par un faux conseiller, est incarné dans l’hystérie pathologique par Max Emanuel Cencic. Seul Franco Fagioli, dans le rôle du noble chevalier Adalgiso, a ce qu’il faut pour mettre un terme au tyran et rétablir l’ordre divin.

La distribution originale était entièrement composée d’hommes et de castrats, les femmes n’étant pas autorisées à se produire en public dans la ville sainte. Sur la scène de la première se trouvaient des vedettes acclamées du chant de l’Europe baroque. Les exigences vocales sont donc exorbitantes, et la distribution du festival d’opéra baroque de Bayreuth de cette année est à la hauteur. Vous pouvez donc vous attendre à un festival vocal d’une classe à part.

La production a été élue « Meilleure nouvelle production de 2020 » par les lecteurs du magazine en ligne français ForumOpéra.

3 actes, 2 entractes, fin à 23h00

 

Direction musicale – George Petrou
Directeur – Max Emanuel Cencic
Scène – Giorgina Germanou
Costumes – Maria Zorba
Éclairage – David Debrinay
Choréographie – Dimitra Antonaki
Dramaturgie – Boris Kehrmann
Directrice adjointe – Constantina Psoma

Adalgiso – Franco Fagioli
Lottario – Max Emanuel Cencic
Gildippe – Julia Lezhneva
Giuditta – Suzanne Jerosme
Eduige – Nian Wang
Berardo – Bruno de Sá
Asprando – Peter Nekoranec

Chœur du Bayreuth Baroque Opera Festival
Orchestre – Armonia Atenea

Compositeur

Porpora, professeur de Farinelli et de Hasse à Naples, rival de Haendel à Londres et employeur du jeune Haydn à Vienne, a écrit Carlo il Calvo pour les meilleurs interprètes de son temps. Parmi eux se trouvait son élève de 19 ans, Anton Huber, connu sous le nom de Porporino, qui rejoint Frédéric II deux ans plus tard et entre dans l’histoire musicale de Berlin en tant que vedette de l’opéra Unter den Linden. Lorenzo Ghirardi, virtuose de chambre de l’Électeur bavarois, jouait le rôle d’Adalgiso. Le défi vocal est exorbitant. Attendez-vous à un spectacle hors du commun !

Après Germanico in Germania (sur CD chez Decca) et Polifemo, Max Emanuel Cencic poursuit son travail avec Porpora, le grand compositeur napolitain, avec Carlo il Calvo au Festival de Pentecôte de Salzbourg 2019. On peut déjà écouter trois airs de Lottario sur son CD Nicola Porpora : Opera Arias (Decca).

Abonnez-vous à notre newsletter