DOROTHEE OBERLINGER
Musique pour la maison et la cour de la Margravine
faire défiler
02
Sep 2021

DOROTHEE OBERLINGER

Musique pour la maison et la cour de la Margravine

Olga Watts | Axel Wolf

jeudi, septembre 2, 2021 | 19:30 heures
Opéra Margravial de Bayreuth

À la cour de la Margravine Wilhelmine de Bayreuth, la musique est jouée avec enthousiasme. Après des débuts décevants dans sa nouvelle patrie, la fille du roi soldat, originaire de Berlin, prend en main la vie culturelle de Bayreuth à partir de 1732. Très vite, elle crée à sa cour un centre culturel et intellectuel, considéré aujourd’hui encore comme un haut lieu de l’histoire de Bayreuth. Femme très cultivée, Wilhelmine connaissait parfaitement les dernières tendances et évolutions du monde musical européen, et lors de ces concerts festifs, on pouvait entendre les œuvres des grands compositeurs contemporains. Mais Wilhelmine se consacre également à la musique en dehors de la sphère publique, écrivant des livrets d’opéra, composant ses propres œuvres et se perfectionnant au luth, prenant des leçons auprès de virtuoses tels que Silvius Leopold Weiss et Adam Falckenhagen.

Dans ce concert, la célèbre flûtiste à bec Dorothee Oberlinger se joint au luthiste Axel Wolf et à la claveciniste Olga Watts pour explorer ce flair délicieux et musicalement curieux à la cour de Wilhelmine. « Il faut constamment explorer les limites de l’instrument pour pouvoir jouer de manière expressive », déclare le virtuose Oberlinger, qui possède plus de 100 instruments à flûte à bec différents. Elle démontre ses compétences techniques et créatives non seulement dans des œuvres de célèbres compositeurs baroques tels que Telemann, Bach et le grand flûtiste Johann Joachim Quantz – elle fait également entendre l’une des rares compositions de Wilhelmine de Bayreuth qui subsistent.

Dorothee Oberlinger – flûte à bec
Olga Watts – clavecin
Axel Wolf – luth

 

PROGRAMME

George Philipp Telemann (1681-1767)
Sonate en do majeur pour flûte à bec alto et basse continue TWV 41:C5 (tiré des Essercizii musici)
Adagio. Allegro. Adagio. Allegro – Larghetto – Vivace

Johann Joachim Quantz (1697-1773)
Sarabande en sol majeur pour flûte à bec seule

Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788)
Sonate en mi mineur pour flûte à bec basse et basse continue Wq 124
Adagio – Allegro – Menuet

Silvius Leopold Weiss (1686-1750)
Prélude en mi bémol majeur pour luth seul (d’après le Manuscrit de Londres)

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Sonate en sol mineur pour flûte à bec alto et basse continue (d’après la Sonate en mi mineur BWV 1034)
Adagio ma non tanto – Allegro – Andante – Allegro

PAUSE

Adam Falckenhagen (1697-1754)
Sonate pour luth seul op. 1, n° 1
Largo – Allegro un poco – A tempo giusto

Johann Sebastian Bach
Allemande de la Partita en la mineur pour flûte seule BWV 1013

Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758)
Sonate en la mineur pour flûte et basse continue
Affettuoso – Presto – Allegro

Johann Sebastian Bach
Chaconne de la Partita en ré mineur BWV 1004, arrangement pour clavecin solo par Lars Ulrik Mortensen

Michel Blavet (1700-1768)
Sonate en mi mineur pour flûte et basse continue op. 2, n° 3
La dʼHérouville. Adagio – Allemanda. Andante – Rondeau. Lʼinsinuante. Gratioso – Le Mondorge. Tambourin I. Presto – Tambourin II – Giga. Allegro

Abonnez-vous à notre newsletter