POLIFEMO
Nicola Antonio Porpora
faire défiler
09
Sep 2021

POLIFEMO

Nicola Antonio Porpora

Opera seria en trois actes - en concert | Armonia Atenea | George Petrou

jeudi, septembre 9, 2021 | 18:00 heures
Opéra Margravial de Bayreuth

Musique de Nicola Antonio Porpora
Libretto de Paolo Antonio Rolli

Nicola Porpora était le professeur de Farinelli et un rival de Haendel et de Hass. Figure des plus énigmatiques du baroque musical, il a donné une impulsion décisive au développement de l’opéra dans la première moitié du XVIIIe siècle. Il a travaillé en Italie – surtout dans sa ville natale de Naples – mais aussi à Londres, à Dresde et à Vienne, pas toujours avec une grande équité envers ses collègues compositeurs, mais toujours avec l’intention de développer des beautés musicales élémentaires. Il savait comment traiter les voix chantées, tant au niveau de leur formation que de leur utilisation effective. Au début de l’année 1735, il écrit l’opéra seria Polifemo pour l’Opera of the Nobility, qui s’ établit à l´ époque dans la métropole britannique comme concurrent de l’empire lyrique de Haendel, et qui fut créé avec Farinelli dans le rôle d’Aci.

Le livret de Paolo Rolli est basé sur deux mythes grecs bien connus, tous deux liés au cyclope Polyphème : l’histoire de la nymphe Galateia et du berger Akis, et la rencontre avec Ulysse, qui se termine de manière peu favorable pour le géant borgne. Porpora a créé une musique d’une grande expressivité et d’une grande virtuosité pour les scènes multicolores, qui ne manque pas de faire de l’effet, hier comme aujourd’hui – surtout lorsqu’un ensemble de premier ordre fait briller la partition de Porpora.

Compositeur

Porpora, professeur de Farinelli et de Hasse à Naples, rival de Haendel à Londres et employeur du jeune Haydn à Vienne, a écrit Carlo il Calvo pour les meilleurs interprètes de son temps. Parmi eux se trouvait son élève de 19 ans, Anton Huber, connu sous le nom de Porporino, qui rejoint Frédéric II deux ans plus tard et entre dans l’histoire musicale de Berlin en tant que vedette de l’opéra Unter den Linden. Lorenzo Ghirardi, virtuose de chambre de l’Électeur bavarois, jouait le rôle d’Adalgiso. Le défi vocal est exorbitant. Attendez-vous à un spectacle hors du commun !

Après Germanico in Germania (sur CD chez Decca) et Polifemo, Max Emanuel Cencic poursuit son travail avec Porpora, le grand compositeur napolitain, avec Carlo il Calvo au Festival de Pentecôte de Salzbourg 2019. On peut déjà écouter trois airs de Lottario sur son CD Nicola Porpora : Opera Arias (Decca).

Abonnez-vous à notre newsletter