Bayreuth Baroque Opera Festival
VIVICA GENAUX
Il Divino Sassone
faire défiler
12
Sep 2020

VIVICA GENAUX

Il Divino Sassone

lautten compagney | Wolfgang Katschner

samedi, septembre 12, 2020 | 19:30 heures
Markgräfliches Opernhaus Bayreuth

Vivica Genaux, chanteuse américaine hors du commun, et l’ensemble lautten compagney de Wolfgang Katschner sont spécialisés dans le style virtuose de Hasse, riche en nuances, ornements et variations. Genaux a étudié l’art vocal de Farinelli, qui devait ses premiers succès au jeune Hasse et pour qui le compositeur italo-allemand avait écrit quelques-uns de ses opéras les plus importants. Pour Bayreuth Baroque, Genaux et Katschner ont compilé un échantillon représentatif de l’œuvre vocale de Hasse.

Vivica Genaux – Mezzo-Soprano
lautten compagney
Wolfgang Katschner – Théorbe, Direction Musicale

Arias et ouvertures d’opéras de Johann Adolf Hasse

Come nave in mezzo all’onde | Aria de Siface de Viriate (1739)
Se d’un amor tiranno | Aria de Mandane d’ Artaserse (1730)
Risponderti vorrei | Aria de Achille d’ Achille in Sciro (1759)
Di quell’ acciaro al lampo | Aria de Selimo de Solimano (1753)
Piange quel fonte | Aria d’ Egeria de Numa Pompilio (1741)
Padre ingiusto, sposo ingrato | Aria de Sestia de Cajo Fabricio (1732)
Sì, di ferri mi cingete | Aria d’Irene d’ Irene (1738)

Ouvertures de Siroe (1733 et 1763)

 

YouTube – Johann Adolf Hasse: Son qual colomba de Cleofide

Compositeur

Johann Adolf Hasse, né en 1699 à Bergedorf près de Hambourg, a étudié de 1722 à 1725 à Naples avec Porpora et Scarlatti, alors que celui-ci était déjà âgé. Il est devenu le compositeur d’opéra le plus célèbre de sa génération. Outre des pièces du compositeur de la cour, Carl Heinrich Graun, le roi Frédéric II a fait jouer, pendant 30 ans, presque exclusivement des opéras de Hasse dans son nouvel opéra Unter den Linden à Berlin. Le répertoire de sa sœur, margravine de Bayreuth, a également été influencé par le compositeur de la cour de Dresde depuis 1733. Wilhelmine a commandé à Hasse divers opéras pour les mariages et les anniversaires à Bayreuth et l’a invité à représenter Ezio et Artaserse en 1748 à l’ouverture de son opéra. Sur les dix-sept œuvres jouées à l’opéra des margraves jusqu’à sa mort, cinq étaient de Hasse. Il était le compositeur le plus joué dans cette institution.

Abonnez-vous à notre newsletter