Nian Wang
faire défiler

Depuis 2018, la mezzo-soprano chinoise Nian Wang porte son attention artistique sur l’Europe. Ses premiers engagements incluent le rôle d’Arminio dans Germanico in Germania de Porpora à la Philharmonie Tchaïkovski de Moscou, le rôle de Piacere (Il trionfo del Tempo e del Disinganno) au Festival baroque de la Valette à Malte, et Elena (La donna del lago) au Théâtre national croate de Zagreb.

En 2019, Nian Wang chante des rôles tels que Hänsel (Hänsel et Gretel), Kitchen Boy (Rusalka) et Sesto (La clemenza di Tito) au Staatstheater Oldenburg et Otone (Gismondo, re di Polonia) au Festival Eufonie de Varsovie. Elle travaille avec des chefs d’orchestre tels que Nicola Luisotti, George Petrou, Nicholas McGegan et Donald Runnicles.

D’autres engagements l’ont conduite à l’Opéra de Saint-Pétersbourg, dans le rôle de Siébel (Faust), à la Fondation Martina Arroyo dans le rôle de Nicklausse/Muse (Les contes d’Hoffmann), à l’Opéra de Seattle dans le rôle de la deuxième dame (Die Zauberflöte) et à l’Opéra de San Francisco, où elle a également interprété Rosina (Il barbiere di Siviglia), Mércèdes (Carmen) et Tebaldo (Don Carlos). Au Curtis Opera Theatre, Nian Wang a chanté Angelina (La Cenerentola), Roméo (I Capuleti e i Montecchi) et le rôle-titre de Rinaldo. En concert, son répertoire va du Requiem de Mozart et de la 9e Symphonie de Beethoven au Requiem de Maurice Duruflé.

Elle chante également Pirro dans Cajo Fabrizio de Hasse au Theater an der Wien, Elena au Saaremaa Opera Festival et Andronico dans Bajazet de Vivaldi au Staatstheater Nürnberg. En 2020, Nian Wang  fait ses débuts ici, au festival d’opéra baroque de Bayreuth.

Abonnez-vous à notre newsletter