Yuriy Mynenko
faire défiler

Yuriy Mynenko est né à Radomyschl en Ukraine et étudie le chant avec Yuriy Teterya à l’Académie nationale de musique Antonina Neshdanova à Odessa – d’abord comme baryton, puis comme contre-ténor. Déjà pendant ses études, il connaît certains succès lors de nombreux concours. Il a été le premier chanteur ukrainien et le premier contre-ténor à atteindre la finale du concours « BBC Cardiff Singer of the World ». Depuis, sa carrière l’a conduit sur les plus grandes scènes d’opéra et de concert d’Europe et des États-Unis, notamment au Théâtre Bolchoï de Moscou, au Théâtre national de Mannheim, à l’Opéra de Cologne, au Théâtre d’État de Kassel, au Théâtre de Chemnitz, au Theater an der Wien, à l’Opéra de Lausanne, au Théâtre des Champs-Élysées à Paris, à l’Opéra Royal de Versailles, à l’Opéra national de Lorraine à Nancy, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Kennedy Center de Washington et au Santa Fe Opera.

Parmi les chefs d’orchestre de renom avec lesquels Yuriy Mynenko a travaillé, figurent Kazem Abdullah, Teodor Currentzis, Alan Curtis, Marc-André Dalbavie, Paul Daniel, Dan Ettinger, Diego Fasolis, Grant Gershon, Reinhard Goebel, Simon Halsey, Michail Jurowski, Vladimir Jurowski, Roman Kofman, Andris Nelsons, Vasily Petrenko et George Petrou.

Son répertoire comprend de nombreux opéras baroques ainsi que des œuvres des périodes classique et romantique, avec des rôles tels que Xbalanque dans The Indian Queen de Purcell, Corrado dans Griselda de Vivaldi, David (Saul), Rinaldo et Scipione de Handel, le rôle-titre et Megabise dans Artaserse de Vinci, le rôle-titre dans Adriano in Siria de Pergolesi, Annio dans La clemenza di Tito de Mozart, et Ratmir dans Ruslan et Ludmilla de Glinka.

En avril 2017, Yuriy Mynenko fait ses débuts à l’Opéra de Paris dans le rôle de Lel dans Snegurochka de Rimsky-Korsakov.

En janvier 2018, il tient brièvement le rôle de Roméo dans Giulietta e Romeo de Zingarelli au Theater an der Wien. En mars de la même année, il fait ses débuts dans le rôle de Sesto (La clemenza di Tito) à Lausanne, suivis de ses débuts au Gran Teatre del Liceu de Barcelone dans le rôle de l’ange dans Le démon de Rubinstein et d’une apparition dans le rôle d’Adelberto dans Ottone, re di Germania de Handel à la salle de concert Tchaïkovski de Moscou. En septembre 2018, on le voit pour la première fois dans le rôle de Polinesso (Ariodante) à l’Opéra d’État de Stuttgart. Yuriy Mynenko est l’un des cinq contre-ténors de la production acclamée de l’Artaserse de Vinci, dont les enregistrements sur CD et DVD ont remporté plusieurs prix. En 2020, il a été entendu pour la première fois dans le rôle d’Otone lors de la représentation concertante de Gismondo, re di Polonia au festival d’opéra baroque de Bayreuth.

Abonnez-vous à notre newsletter